Saison 2017/2018

Répondre de la violence

VIOLENCE DES MOTS

15 Fév
jeudi 15 février 2018 19H > 21H

Si le langage est le moyen privilégié pour déjouer, voire freiner ou contrecarrer les conflits, les discordes et les mésententes qui peuvent souvent dégénérer en manifestations de violence réelles, il peut aussi attiser et provoque des violences tout aussi brutales. Il déclenche en effet des situations d’inextricables barbaries où les hommes se trouvent pris dans des luttes de pouvoir excitées par des volontés aiguës de domination. De l’insulte à la médisance, du mensonge à la manipulation, du dénigrement à l’indifférence, le langage peut s’avérer être le théâtre non pas d’une rencontre mais d’une violente stratégie d’exclusion, d’ostracisme et de rejet de l’autre. En quoi et comment la pensée philosophique peut-elle empêcher le langage de sombrer dans de tels effets, capables, à eux seuls, de miner le tissu de nos rapports personnels et publics ?

Les intervenants

Philosophe

Anastasia Colosimo est enseignante en théologie politique à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle a étudié le droit et la criminologie à la faculté Panthéon-Assas, et à Columbia University. Elle prépare actuellement une thèse sur le thème « Juger de la religion ? Droit, politique et liberté face au blasphème en démocratie ».

psychanalyste

Caroline Dayer est chercheuse et formatrice. Avant d’obtenir un doctorat à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’université de Genève, elle a effectué un DEUG en sciences sociales à l'université de Paris 8 et le certificat de l’école doctorale lémanique en études de genre. Elle a également accompli un séjour scientifique à l’école normale supérieure et à l’école des hautes études en sciences sociales de Paris. Experte en prévention des violences et des discriminations, ses travaux portent sur les processus de socialisation et d'apprentissage, de stéréotypage et de stigmatisation, de mixité et d'égalité ainsi que sur les phénomènes d'injure et de (cyber) harcèlement. Auteur de différents ouvrages et articles scientifiques, elle conçoit aussi des outils pédagogiques et des dispositifs de formation, tout en participant à l’élaboration et à la consolidation de politiques publiques.

Historien du droit et des idées politiques
Historien du droit et des idées politiques

Jacques de Saint-Victor est historien du droit et des idées politiques. Il enseigne à l’université Paris 8. Auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la pensée libérale, la crise de la démocratie et le populisme, les systèmes de droit et la criminalité organisée, ses recherches portent aussi sur l’histoire juridique de la mondialisation.

Infos pratiques

Théâtre des Variétés
1, boulevard Albert 1er - 98000 Monaco
Accès

PARKING :
• De la Condamine (77 places), accès en voiture : avenue du Port et rue Saige
• Place d’Armes (57 places), accès en voiture : rue Terrazzani
• Quai Antoine 1er (112 places), accès en voiture : Quai Antoine 1er

BUS :
• Lignes 1, 2, 3, 4 et 6 ; arrêts Place d’Armes ou Princesse Stéphanie
• Bus de nuit à partir de 21h30